Donner lieu au monde : la poétique de l’habiter

…………………..
A. Berque, A de Biase et Ph. Bonnin (dir.), Donner lieu au monde : la poétique de l’habiter.
Actes du colloque de Cerisy-la-Salle,
2012 | 404 pp. | 18 €
ISBN
978-2-9532093-6-5

shop-1


________
Suite à l’Habiter dans sa poétique première, ce livre recueille les actes du colloque tenu en septembre 2009 à Cerisy-la-Salle. Il s’agit à présent de la création, c’est-à-dire de la poïétique d’un monde autre que l’insoutenable monde actuel. Insoutenable, notre monde l’est puisque non viable écologiquement, injustifiable moralement (car de plus en plus inégalitaire), et inacceptable esthétiquement (car il « tue le paysage »). Dans la réarticulation cosmologique du Vrai (ici l’adéquation de notre mode de vie aux capacités de la Terre), du Bien et du Beau, les auteurs ont donc été invités à imaginer un nouveau poème du monde, au-delà de la modernité qui l’a fait taire en disjoignant les champs respectifs de la technoscience, de l’éthique et de l’esthétique.

sommaire

Introduction | les sens / le sens : Jacques Pezeu-Massabuau Nommer la poétique du monde; Henry Torgue, Cris et murmures de lieux; Michel Collot, Paysage et pensée selon la phénoménologie; Jean-Jacques Wunenburger, Chemins vers un réenchantement du séjour sur terre; Isabelle Favre, L’argent, le paysage, la vie | le corps / le monde : Patrick Marcolini, Payser le monde; Philippe Nys, De l’abîme béant au ciel étoilé; Domingos Pereira, Le corps, instrument et matrice poïétique de l’habiter; Chris Younès, Habiter le monde comme résistance à l’immonde | le lieu / l’espace : Philippe Bonnin, États des lieux; Giovanni Caudo & Alice Sotgia, L’utopie du lieu; Maurice Sauzet,Émotion et présence aux lieux; Pauline Couteau, « Où j’attache mon cheval sera mon pâturage, où j’allume le feu sera ma demeure » | la mesure / l’immensité : Sabine Breuillard, Explorer et « cosmiser », dire et donner lieu; Francine Adam, Les pieds sur terre : piliers de la mesure; Augustin Berque, Poétique naturelle, poétique humaine | le projet / le rejet : Martine Bouchier, Bodenlos;  Alessia de Biase, Pour une poétique du « faire avec », Ferdinando Fava, Poétiques de banlieue; Massimo Bricocoli & Paola Savoldi, Habiter par projets; Michel Agier, « Je me suis réfugié là ! » | Conclusions | Friedrich Hölderlin, In lieblicher Bläue…

auteurs

Augustin Berque (Rabat, 1942) augustin berque (rabat, 1942) est directeur d’études à l’EHESS où il enseigne la géographie culturelle. Spécialiste du Japon, il a publié de nombreux livres sur ce pays, et il est l’auteur d’ouvrages généraux sur le paysage. Ses travaux ont élaboré une théorie
des milieux humains au fil de publications comme Médiance.

Alessia de Biase (Vérone, 1970) alessia de biase (vérone, 1970) est architecte et docteur en anthropologie sociale et ethnologie. Elle dirige le laboratoire Architecture/Anthropologie (LAA LAVUE UMR 7218 CNRS) et enseigne àl’ENSA de Paris-Belleville.Elle travaille sur les processus de construction de l’imaginaire urbain contemporain et donne une particulière attention à la fabrication des outils méthodologiques interdisciplinaires.

Philippe Bonnin (Paris, 1950) est architecte DPLG, socio-anthropologue, directeur de recherches au CNRS. Il travaille en France et au Japon sur l’architecture des limites, des dispositifs et rituels des seuils, sur l’évolution de l’habitation et de l’architecture rurale, sur l’inscription du temps dans l’architecture populaire, sur l’esthétique ordinaire de la ville, sur l’usage de l’image dans l’observation et l’analyse des espaces habités.

…..…..

présentations

à venir…